OFFICIAL UNITED NATIONS' - UNESCO CHAIR
FONDATION UNIVERSITY OF PARIS - AT NANTERRE

Positive Business Chair
Creating value for us all


Chaire "Entreprises positives : la création de valeur pour tous".
Recherches, formations et conférences

L'entreprise positive :
pour une performance globale

Un des objectifs de la chaire est d’aider à la mise en place de centres locaux dans différents pays permettant de co-construire et soutenir des projets adaptés, relayer des informations liées au management positif, offrir des formations… Plusieurs centres sont en cours de construction : Colombie, Cameroun, Inde, Brésil, Vietnam, Malaisie, Russie, Belgique.

.

Etre proactif dans les nouvelles formes de management des organisations

Repérer les opportunités et identifier des acteurs pertinents
.
Mise en place d'évènements et rencontres pour échanger et co-construire
.
Mettre à disposition des outils et des formations pour améliorer votre performance
.
Adapter les actions au contexte local de chaque pays
.

Quelques projets

Rejoignez-nous pour vous associer aux projets ou en proposer d'autres !
Quelle performance sociale et environnementale du système de financement de projets?
.
Conception à impact maîtrisé des produits touristiques
.
S'adapter aux nouvelles attentes citoyennes et les intégrer dans les fondamentaux du management
.
Un serious game pour vous sensibiliser à la performance globale
.

Témoignage

"CSR is very topic for discussion as far as African countries are concerned. Most corporations and agencies do not know the difference between corporate philanthropy and CSR. They feel CSR is limited to providing scholarships,  menial jobs and gifts to the communities members. They do not care about the environment. They do not quantify the damage they do to the biodiversity in the communities were they operate. They do not audit the destructions and the diminishing of species in the environment as are result of their activities. They seem not to realize the systematic reduction in the primary source of the product they produce and its subsequent increase in price and importation from some where else."
Prof. Ali Bukar Ahmad
Butesima University, Nigeria